Weekly Insight #10

— English version below —

L’Afrique de l’Ouest sera, dans quelques années, plus peuplée que l’Union Européenne, comptant plus de 520 millions d’habitants.

Le développement économique de la région sera aussi l’un des plus rapides du monde. Plusieurs pays continueront de connaître d’ici à 2030 des taux de croissance annuelle moyens de plus de 8%.

Les pays francophones seront les champions de cette croissance. Le PIB par habitant de la Côte d’Ivoire devrait augmenter de 107% de 2015 à 2030, se hissant à la première place du sous-continent, devant le Ghana. Le PIB par habitant du Sénégal dépasserait celui du Nigéria.

Ces expansions démographiques et économiques inédites représentent de formidables défis et opportunités. A côté d’une immense pauvreté qui subsistera, les classes moyennes émergentes ouest-africaines, dont les besoins éducatifs, sanitaires, énergétiques, alimentaires, ou encore technologiques sont en profonde mutation, n’attendront pas le reste du monde pour y répondre.

— English version —

In a few years, West Africa will be more populated than the European Union, with more than 520 million inhabitants.

The region will experience one of the fastest economic development in the world. Several countries will continue to record average annual growth rates of more than 8% between now and 2030.

Francophone countries will be the champions of this growth. Côte d’Ivoire’s GDP per capita is expected to increase by 107% between 2015 and 2030, rising to the first place in the sub-continent, ahead of Ghana. Senegal’s GDP per capita would exceed that of Nigeria.

These unprecedented demographic and economic expansions represent formidable challenges and opportunities. Alongside the immense poverty that will remain, the emerging West African middle class, whose educational, health, energy, food and technological needs are undergoing profound changes, will not wait for the rest of the world to meet them.