La difficile coopération internationale dans la lutte contre la pandémie

La progression des campagnes de vaccination dans le monde a révélé les inégalités criantes dans l’accès aux vaccins. Malgré les efforts de coopération internationale, les pays à revenus faibles n’auront vacciné que 10% de leur population d’ici fin 2021. A l’inverse, les pays du G7 anticipent un taux de vaccination proche de 70% à cette date. Dans leur intérêt, les pays riches doivent faire preuve « d’altruisme intéressé » vis-à-vis du reste du monde pour rendre la reprise plus inclusive. 

▶Le programme Accélérateur Covid-19 Tools de l’OMS souffre encore d’un déficit de financement de $19 milliards sur les $38 milliards prévus en 2021. Cela risque de fortement compromettre la réalisation de ses objectifs. 

▶Si rien n’est fait, l’iniquité d’accès aux vaccins pourrait couter jusqu’à $19 milliards à l’économie mondiale. 

▶Au-delà des questions sanitaires, les pays riches devront faire preuve de solidarité financière avec les pays à revenus faibles et intermédiaires, dont les finances publiques ont été très affectées par la crise.  

▶Le Global Health Summit constitue une opportunité inédite pour les pays riches de s’engager pleinement en faveur de l’équité vaccinale.